top of page
LA NUIT DES CHANTEUSES SEULES
 

ÉDITION 2024

Léopoldine HH

Léopoldine Hummel a fait des études de musicologie, de piano et de chant lyrique. Elle pratique une multitude d’instruments, dont le piano, l’accordéon, la flûte traversière, la fuyara (flûte slovaque), la contrebassine et la wash-board (planche à laver musicale). Diplômée de l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la Comédie Saint-Etienne, elle joue depuis 2009 sous la direction de : Rémy Barché, Gilles Bouillon, Chloé Brugnon, Guillaume Dujardin, Gilles Granouillet, Clémence Gross, Damien Houssier, Charly Marti, Raphaël Patout, José Pliya, Jean- Michel Potiron, Simon Vincent.

Elle est par ailleurs comédienne permanente du Festival des Nuits de Joux et du Festival des Caves, dirigés par la compagnie Mala Noche.

Elle écrit la musique de pièces de théâtre. Depuis 2010, elle chante sous le nom de LÉOPOLDINE HH. Son premier album « Blumen im Topf » est sorti en 2016, il a remporté le coup de cœur de l’académie Charles Cros ainsi que le Prix Moustaki 2017.

En 2018-19 elle joue dans La Chambre Désaccordée de Marc Lainé et dans On voudrait revivre d’après Gérard Manset, mise en scène Chloé Brugnon. Elle poursuit sa collaboration avec Marc Lainé autour de sa pièce Nosztalgia Express et vient de sortir son deuxième album composé à partir de textes de Gildas Milin : Là, lumière particulière.

leopoldine-hh-chanteuse-comedienne-musicienne-une-artiste-complete-photo-calypso-baquey-15

Copy Calypso Baquey

VIDÉO

denis-pean-lo'jo©christophe-martin#2020-2.jpeg

Denis Péan

Chanteur du groupe Lo'jo, pianiste autodidacte et compositeur, il joue depuis plus de 30 ans aussi bien dans les grands festivals sur tous les continents que dans les gargotes fanées des marges incertaines, il est voyageur de Timbuktu à Tbilissi, de Canton à Alger, de nulle part à ailleurs. 

Denis Péan s'aventure et se livre dans un autre voyage, seul au piano à chanter ses proses solaires ou poésie inquiètes, dans des retrouvailles avec l'essence d'anciennes chansons de Lo'jo et des inédits aux accents étranges et familiers qui exsudent  un travail ciselé sur la langue, un amour des mots débités façon rap, griot africain ou conteur créole sur un fond de Café du Commerce.

Le piano à des touches bleues et quelques-unes d'absence, c'est une potion d'art brut minimaliste où l'on sent cependant l'hommage pudique à ses ainés de Debussy à Abdullah Ibrahim.

Il mène sa vie et sa musique comme dans un entre-sort forain, on y rentre, on ne peut en ressortir que troublé sinon ré-enchanté.

Copy Christophe Martin

VIDÉO

Leah Gracie

 

Leah Gracie commence la musique par la flûte traversière dès l’âge de 7 ans. Elle fait ses premiers pas au chant dans divers groupes de musique dès l’âge de 10 ans. Son éducation musicale oscille entre le classique et le jazz, entre la flûte et le chant.
Elle fréquentera la faculté Pop and World Musics à Leeds en Angleterre, son pays d’origine, ce sera la découverte de la composition, de l’écriture, de la folk avec de nombreux concerts et de scènes ouvertes.
Elle revient en France et se spécialise en jazz en intégrant l'école Jazz à Tours afin de développer l’improvisation vocale. Les musiciens et formateurs qu’ elle y rencontre (Emmanuel Pesnot, Aude Falgairette, Dorothée Doyer, Mogan Cornebert...) la formeront à la technique vocale, à l’harmonie et aux percussions.
Elle enseigne le chant et écume les scènes avec ses divers groupes, oscillant entre jazz, folk et musiques actuelles (What a Day ! ,Jellywine , The Hedgehog Sextet, Trilili Ladies & Dandies, Planète Felix) avec toujours pour but de s’épanouir et se diversifier.

Leah-Gracie-credit-Fabien-Monnet.jpg

Copy Fabien Monnet

VIDÉO

Erwan-Pinard-2016-02-15-_david-desreumaux-6741_edited.png

Erwan Pinard

Né en 1975, il débute la musique à 9 ans, en école de musique à la trompette, puis à la fac. Sa pratique autonome commence par un obscur groupe de rock sale et foutraque influencé par l’indie amerloque et british, puis en solo par des reprises dans les bars pour faire boire et chanter les gens.

 

Les premières véritables compositions en français se pointent aux alentours du nouveau millénaire. Depuis la production de son 1er album, il se construit peu à peu une réputation de chanteur insolent et nonchalant. ll ouvre pour les Ogres de Barback, pour les Hurlements d’Léo, Marcel & son Orchestre, Arno, Miossec, Jamait, Batlik, Cali, Les Fatals Picards, Pigalle, Debout sur le Zinc, Barcella (…) . On le retrouve sur de nombreux festivals : Les Chants de Mars (69), Voix de Fête (CH), Paroles & Musiques (42), Musiques en Stock (74), Attention les Feuilles (74). Il s’envole plusieurs fois pour le Québec (Coup de Cœur francophone à Montréal 2017, Festival de Tadoussac 2018 dont il sera le Coup de Cœur) et remporte de nombreux prix (Coup de Cœur Académie Charles Cros 2017, Prix du public et des pros Festival Jacques Brel 2017…) signe d’une véritable reconnaissance de la profession.

Copy David Desreumaux

VIDÉO

bottom of page